La plume et l'épée

Pour les passionnés d'écriture... et d'autres choses
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Croqueuse de Ciel - Je suis une loutre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis une loutre
Page blanche
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 24

MessageSujet: La Croqueuse de Ciel - Je suis une loutre.   Dim 9 Oct 2016 - 14:50

Coucou. Voici le prologue (la troisième version en fait, même si elle donne trop d'indices sur la suite) d'un roman commencé il y a quelques mois. En bref, c'est l'histoire de Melba, un ange boulimique, qui a fait des trous dans les nuages en les mangeant : elle doit retourner sur Terre chercher les Anges qui sont tombés à cause d'elle.

Prologue.
D'aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours posé la même question : que voyez-vous lorsque vous regardez le ciel? Au fond de moi, je suis persuadée que vous ne voyez pas de tout de ma même manière que moi le monde qui s'offre à nous. En même temps, comment des êtres tels que vous pourraient voir le monde comme moi je le conçois? Même en admettant que vous ayez la volonté de vous mettre à ma place et de retirer les œillères que vous avez sur le yeux, je ne pense pas que vous parveniez à quoi que ce soit de probant...

Vous ne voyez pas les choses sous le même angle, tant au sens propre qu'au sens figuré! Lorsque vous voyez une traînée blanche laissée par un avion, vous voyez une occasion de faire un vœux. Même chose lorsque vous voyez une étoile filante. Pour vous, tout ce qui est blanc est pâle. Et tout ce qui est clair est fade et délavé. Là où vous voyez un ciel fade, pâle, délavé et sans vie, je vois la vie et la civilisation. Dans chaque parcelle de ciel, je vois une âme ailée qui a élu domicile dans les hauteurs. Je vois des rues plus ou moins bien éclairées et énergiques,, je vois votre Wall Street, je vois vos campagnes isolées, je vois vos villes étudiantes. Regarder le ciel m'a toujours fascinée et j'ai mis ma vie dans cette occupation. Le ciel est pour moi la vie avec un grand c.

Car oui, je suis un Ange et je m'appelle Melba. Les traînées blanches laissées par les avions ont créé nos allées plus au moins sinueuses ou pentues. Sur chaque nuage, il y a de la vie. Et où il y a de la vie, il y a des habitations. Vous, les Humains refusez, pour la plupart, d'admettre qu'il n'y a pas que sur Terre qu'il y a une vie et des civilisations. Vous vous leurrez fortement et vous complaisez dans cet aveuglement.Vous n'imaginez des vies ailleurs que sur Terre que pour vos œuvres littéraires, cinématographiques et théâtrales, entre autres. Parfois, je souris avec indulgence et tendresse en pensant à cela. D'autres fois, en revanche, mon sourire se teinte de tristesse. Pour moi, et pour les Anges en général, les choses sont tellement claires!

Je suis un Ange tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Seuls mon nom, mon surnom et mon défaut dévastateur (qui m'a d'ailleurs valu mon fichu surnom) me différencient des autres Anges. Je m'appelle Melba parce que j'ai un fabuleux teint de pêche à faire pâlir les autres Anges, mais surtout parce que j'ai hérité du pire des défauts selon moi. Et ce défaut cause la perte de nombre d'Anges innocents. Vous croyez à tort que les Anges sont parfaits et ne présentent aucun défaut. Vous vous trompez : la Perfection n'existe pas, même chez nous! Mon défaut à moi est en vérité une maladie. Un trouble alimentaire, plus précisément. Je suis boulimique. C'est plus fort que moi : je mange tout ce que j'ai sous la main, je ne peux pas m'en empêcher!

Un jour, l'Ange en Chef a retiré tout ce qui était susceptible d'être mangé autour de moi. Le besoin viscéral de manger me tordait les entrailles. En désespoir de cause, j'ai croqué dans notre sol, les nuages. Une substance laiteuse, cotonneuse et emplie de douceur a envahi ma bouche. Je n'avais jamais  rien goûté d'aussi délicieux! Je ne pouvais plus m'arrêter : c'était si bon... Je croulais sous une exquise explosion de saveurs et mes papilles criaient d'extase.

Pour la première fois, j'avais créé un cratère dans le sol, que mon désir insatiable de manger élargissait toujours plus. Pour la première fois aussi, un Ange s'était alors retrouvé piégé sur Terre par ma faute. Comme si cela ne suffisait pas que, chaque jour, vos avions fauchent certains de nos compagnons de fortune et les fassent chuter sur la Terre, il fallait en plus que je m'en mêle et que d'autres tombent dans les cratères créés par ma boulimie!

La situation devenait désespérée. L'Ange en Chef avait eu beau remettre tout en place autour de moi pour m'éviter de manger notre sol, cette substance merveilleuse m'obsédait. Au plus grand malheur de tous, ma réputation ne fut plus à faire et on me surnomma très vite “La Croqueuse de Ciel”. Chacun avait sans cesse la peur au ventre/ “Et si j'étais le prochain...” était la phrase qui brûlait inlassablement toutes les lèvres, malgré le fait que personne ne souhaitait la formuler. C'était une véritable torture, pour moi comme pour les autres!
La décision avait été prise à l'unanimité : moi, Melba, Croqueuse de Ciel, irai sur Terre pour réparer mes erreurs et ramener les Anges déchus à tort...
Revenir en haut Aller en bas
Drêma
Page blanche
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 17/10/2016

MessageSujet: Re: La Croqueuse de Ciel - Je suis une loutre.   Lun 17 Oct 2016 - 15:42

Pour commencer, je te dirais que j'adore cette idée, cependant j'aimerais savoir à quelle tranche d'âges tu dédie cette histoire, car cela changerait TOTALEMENT mon opinion à son sujet Smile
Revenir en haut Aller en bas
Je suis une loutre
Page blanche
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: La Croqueuse de Ciel - Je suis une loutre.   Lun 17 Oct 2016 - 16:40

Merci.
J'ai pas défini de tranche d'âge spécifique, j'aime pas mettre les chose dans des cases prédédinies dont elles doivent plus sortir. C'est pas spécialement pour les enfants, ni spécialement pour une autre tranche d'âge, et plein de choses se mêlent : amour, humour, etc. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Drêma
Page blanche
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 17/10/2016

MessageSujet: Re: La Croqueuse de Ciel - Je suis une loutre.   Lun 17 Oct 2016 - 16:53

Ouki je vois.

Du coup il faut juste que tu sache que la redondance des mots c'est assez vilain (et lourd, et ça peu importe l'âge ^^). Faut un peu jouer avec les synonymes et les tournures de phrases Very Happy

Sinon j'ai trouvé un peu dommage que tu n'utilise pas plus de vocabulaire 'positif' pour décrire ce que Melba aimait chez 'nous', ou de négatif pour ce qu'elle apprécie moins. Mais comme tu dis ne pas aimer les cases, je comprends l'idée générale de ne pas 'forcer' dans un sens comme dans l'autre.

Dans l'ensemble le texte est sympathique. L'idée originale (du moins c'est loin de ce que j'ai l'habitude de lire) et la suite promet d'être très intéressante Smile

Voualà Very Happy

Bonne rédaction de la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis une loutre
Page blanche
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 24

MessageSujet: Re: La Croqueuse de Ciel - Je suis une loutre.   Lun 17 Oct 2016 - 17:08

Je comprends ce que tu veux dire, mais je ne suis pas totalement d'accord avec toi, si les redondances étaient vilaines dans tous les cas, il n'existerait pas de figures de style qui joue là dessus. Après, faire des redondances ou non est un parti pris et peu importe le choix pris, certains reprocheront le manque de redondances et d'autres la présence de redondances. Le tout, c'est de les maîtriser et de n'aller dans l'excès ni dans un sens ni dans l'autre. Smile De plus, c'est le narrateur qui parle à la première personne, et comme dans la vie de tous les jours, et je ne connais pas beaucoup de monde qui récite du Balzac à sa mère pour lui dire bonne nuit Razz

Pour le positif est le négatif : faut aussi se mettre en tête que c'est un prologue et que, même si y a plein d'indice sur ce que pense Melba, le texte peut vite se transformer en dissertation et divenir lourdingue. Il y a tout le temps d'une oeuvre pour découvrir ce que pense Melba, et pour le prologue, l'essentiel à savoir, c'est que Melba est un Ange boulimique qui dpit réparer ses âneries sur Terre et ça ferait bizarre de disserter pendant trente minutes sur ce qu'elle pense des humains alors qu'ils ne sont pas concernés par l'histoire qui va être racontée je trouve. En tout cas c'est comme ça que j'ai réfléchis mon histoire.

Je prends ton avis en compte en vue de futures modifications, ça me sera très utile! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Croqueuse de Ciel - Je suis une loutre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Croqueuse de Ciel - Je suis une loutre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis perdu à cause d'un problème de ciel
» [Poème] - L'arc-en-ciel - G
» [JEU] Qui suis-je ? (identité de personnages du Whedonverse à deviner)
» Je suis très laid
» Cb, grésil, arc-en-ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La plume et l'épée :: Ecrire :: Vos écrits-
Sauter vers: